Camp 2006 sur le lapiaz de Ger(PS)

Spéléologie sur le massif de GER / Lapiaz du Ger




GeR(PS) 2006


Résumé

Dates : du dimanche 20 au samedi 26 août

Installé à 2500 m d'altitude sur la zone proprement dite dans un décor très aérien et on ne peut plus austère, un camp avait cette année pour but la prospection systématique de la plus haute entité karstifiée du massif : le petit lapiaz de Ger. A peine effleuré, il est probablement la tête du réseau du Capéran. C'est là en tout cas que ce situe le plus grand potentiel, les Fontaine d'Iscoo étant 1600 m plus bas.

C'est aux membres du G.R.P.S. et du R.C.A.E. que nous avons << sous-traité >> durant le camp Ger 2006 la tâche de répertorier et descendre les trous truffant ces quelques hectares. De bonnes conditions météos aidant, ils (Gaëtan Rochez, Benoît Lebeau, Stéphane Pire, Luc Bourguignon) et elles (Laurence Remacle, Cécile Chabot) ont ainsi explorés bon nombre de cavités.

Au total, ce sont une douzaine de phénomènes karstiques qui ont été répertoriés sous le marquage "LG" (Lapiaz du GER).

Parmi ceux-ci, on peut citer le Gargouff (LG 3), cavité présentant un important névé d'une épaisseur de plus de 10 mètres par endroit. L'attrait de celui-ci est notamment un puits estimé à 30 mètres qui n'a pas encore été descendu. Ce puits se caractérise par des parois très friables d'un côté et par des surplombs de neige où des blocs qui y sont << collés >> de l'autre. La stabilité de ces surplombs neigeux est très incertaine en raison des << fortes >> températures régnant sur le lapiaz.

La seconde cavité, le LG 10 dit "La Caverne" laisse encore quelques points d'interrogations après cette campagne. Explorée sur 170 mètres (-60), elle se développe dans une zone de strates où se succèdent ressauts et méandres. Un fort courant d'air y est présent. Il reste à cartoucher l'entrée d'un méandre mais aussi à passer une étroiture donnant sur un grand vide… un puits ? Une salle ?

Du travail doit donc encore être abattu sur ce lapiaz du Ger aussi bien en surface par des prospections que sous terre.





Voyez aussi les photos de
Cécile et Laurence
sur le site

www.rcae-speleo.be






Dernière mise à jour 17-09-2006

Powered by NetPack