Ger 2006

Spéléologie sur le massif de GER / Lapiaz du Capéran




Ger 2006


Le Résumé

Dates : du mercredi 16 au samedi 26 août

Autour du noyau du Club Aqualien Continent 7, ce ne sont pas moins de 19 personnes qui sont remontées fin août sur le massif de Ger pour poursuivre les explorations que nous menons régulièrement depuis … 25 ans.

Deux camps ont été cette année installé sur la zone proprement dite. A 2500 m d'altitude, dans un décor très aérien et on ne peut plus austère, le premier avait pour but la prospection systématique de la plus haute entité karstifiée du massif : le petit lapiaz de Ger.


En parallèle, avec cette fois le sang neuf de trois carolos (Fabrice et Geoffroy Dotreppe de l'A.S.A.G + Daniel Lefèvre du G.S.Charleroi), avec une recrue supplémentaire en la personne d'Olivier Stassart (Rcae), le second camp, coordonné par Christophe Bandorowicz et Jean-Claude London, avec le soutien de Guy Lardinois et Jacques Petit (tous du Casa Continent 7), avait son quartier général au Capéran et pour objectifs le Gouffre de l'Aurébede (AM 231) et le Gouffre du rocher de Louctores (LC 1). Ce camp fut aussi l'occasion pour Capucine, Alizée, Florimont, Lionel et Rémy de se mesurer à la montagne.

Dix jours intensifs de spéléo (et portage) nous ont ainsi permit à la fois de continuer jusque -250 m le rééquipement << école >> entamé dans l'Aurébede l'an dernier mais aussi et surtout d'aller fouiller une nouvelle fois la zone profonde de Louctores où nous échappait la rivière où nous n'avions plus mis les pieds depuis 2002.

... lire le compte-rendu sur la page "Aurébède 2006"

Alors que les plantés de spits se succédaient dans ces superbes puits méandres de l'Am231 (l'idée est de pouvoir jeter un Å“il vers -450 sur le terminus des explos qui datent des années'70), deux raids (étalés sur 5 jours) avec bivouacs ont été menés au LC1, rééquipé pour la cause en début de camp. Le fond atteint, une escalade des plus osées en oppo dans la roche de m… du méandre est finalement venu récompenser nos efforts en débouchant 25 m plus haut dans un super conduit fossile, étonnement rectiligne, magnifiquement décoré, hyper ventilé et filant plein Nord sur 300 m avant de recouper un nouvel actif. Suivi non sans peine vers l'aval, il ne nous a pas encore permit de rejoindre la rivière << Pouac >> qui nous échappait irrémédiablement dans la << chantoire >>, à -570m. Mais ce n'est que partie remise car, même si la profondeur reste actuellement inchangée, nous sommes convaincus de tenir le bon bout.

... voir la page Louctores 2006


L'expé 2007 s'annonce donc bien mais n'en sera pas moins difficile car, les années passant, du rééquipement s'impose et la pointe est de plus en plus loin… Nul doute que nous aurons besoin l'an prochain de renforts. Avis aux volontaires !

Nous ne terminerons pas ce bilan sans remercier la Commune des Eaux-Bonnes pour son aide logistique. Sans tous ceux qui se sont mis à notre service pour que nous puissions atteindre sans efforts les lacs du Plaa Segouné, rien n'eut été possible. Merci en particulier à Jacques Loussalès pour son amitié sans faille. Et à bientôt ;-)


...Visionner la GALERIE PHOTOS (F11=plein écran)





Dernière mise à jour 28-09-2006

Powered by NetPack