Les Carnets de C7 (
n°19 / 1999) / Techniques

Guy LARDINOIS

 

 

A une époque pas si lointaine, le spéléologue était l'artisan bricoleur de son matériel. Ce n'était pas toujours très professionnel. C'était parfois dangereux. Bien que regrettée par certains nostalgiques, cette époque est (hélas) révolue. Le matériel moderne est aujourd'hui disponible dans de nombreux magasins en 'prêt à consommer' et couleur fluo. Ceci permet une plus grande disponibilité pour l'Activité. Si le portefeuille souffre de la situation, ce matériel testé et garanti par les ocnstructeurs nous affranchi du souci de la sécurité (?) et réduit le temps de préparation pour les expéditions. Le spéléologue devient plus performant, la spéléologie plus accessible.

En matière d'amarrage, et plus particulièrement en ce qui concerne les boulons de spit - pardon les vis !- on pourrait être tenté de s'approvisionner ailleurs que chez Petzl qui le prémontre sur ses plaquettes. Dans ce cas, il convient d'être informé pour ne pas commettre d'erreur.

Question de Vis ou de mort...


La vis, appelée improprement boulon (un boulon = une vis + un écrou) est un élément de sécurité compris dans l'équipement collectif. Elle fait partie de la 'chaîne ' de fixation roche-spit-plaquette-mousqueton-corde dont la résistance globale dépend du 'maillon' le plus faible (souvent la corde au niveau du nÅ“ud).

Les vis sont fabriquées en grande série suivant une standardisation précise, affinée au cours d'un siècle d'usage industriel. Elles sont donc très sures. Mais il faut choisir le seul bon modèle sur les 30.000 d'un catalogue et les centaines de milliers existantes ! Son prix modeste en fait une des pièces d'équipement la moins chère mais ce prix est très variable (de 1,5 à 20 francs/pièce suivant le fournisseur et la qualité). Dès lors, n'hésitez jamais de les remplacer régulièrement : avant une expédition importante ou dès l'apparition de traces de rouille. Vérifiez également les équipements à demeure et qui souffrent cruellement de l'humidité et de la corrosion. Comme il n'y a pas de petites économies et peu de clubs spéléos milliardaires, achetez votre boulonnerie chez un spécialiste de la fixation industrielle. Elles coûtent moins chères là par boite de cent que par blister de trois au brico machin ou chez le quincaillier du coin. La qualité est théoriquement la même mais il y a une nuance entre la fixation d'une étagère par un bricoleur et une chute de facteur 2 dans le pozo Truc à -600…

L'industriel et le spécialiste ne sont pas seulement bon pour le moral. Un bon fournisseur pourra également vous proposer une protection contre la corrosion renforcée avec la garantie de respecter des normes précises tels Din, NBN, AFNOR, et ce pour quelques centimes de plus.

Si vous vous trompez de modèle, ce n'est pas grave. Les vis ne pourrons pas être utilisées et vous serez quitte pour aller les changer. Mais attention, une même vis (par sa forme) peut avoir une résistance qui varie de 1 à 6 (!) suivant la nuance d'acier utilisé et devenir ainsi le point faible de votre amarrage avec une résistance inférieure à 800 daN (kg) au lieu des 2350 daN habituels. Le seul moyen de s'assurer de la valeur nominale de la vis (en dehors du test 'définitif' de facteur 2 précité…), c'est de vérifier que les chiffres '8,8' sont gravés en relief sur la tête.

L'usage de vis fabriquées à partir d'acier de plus grande résistance (AC 10.9, 12.9 ou 14.9) permet d'atteindre une résistance qui avoisine les 4 tonnes. Mais les fabricants ne les recommandent pas en version zinguée car ce traitement entraîne une fragilisation mal connue du métal. Dans le Doubs, abstiens-toi dit le proverbe ! De toute manière, cet accroissement de résistance n'apporte rien au point de vue sécurité.

Choisissez si possible une vis zinguée chromatée teinte jaune ou mieux encore teinte olive. Ce dernier traitement, qui donne sa couleur au spit, augmente de plusieurs fois la résistance à la corrosion par rapport au zingage simple de même épaisseur.

 

La définition standardisée pour la vis que nous utilisons est la suivante :

 

VIS A TETE HEXAGONALE METRIQUE DIAMETRE 8MM

ENTIEREMENT FILTEE, LONGUEUR FILTEE 16MM (pour les anneaux = 20mm) ACIER 8.8 ZINGUEE.

Sur la boîte, vous lirez : VIS DIN 933 M8*16 Ac 8.8 zinguées


Dernière mise à jour 17-04-2005

Powered by NetPack